fbpx
recrutement-osez-cooptation-v1-Hippolyte-RH-Blog

Les recruteurs n’hésitent plus à faire appel aux réseaux professionnels de leurs collaborateurs pour dénicher les meilleurs talents : c’est la cooptation. Ce mode de recrutement est surtout utilisé pour recruter des profils expérimentés mais pas seulement. Hippolyte RH vous en dit plus sur la cooptation !

 

La cooptation : un mode de recrutement performant

La cooptation est une méthode de recrutement basée sur la recommandation. À l’heure des nouvelles techniques de recrutement innovantes, la cooptation séduit toujours autant. En effet, cette méthode de recrutement présente plusieurs avantages :

Une promesse de rentabilité

Nul besoin de se lancer dans une campagne de recrutement onéreuse et de consacrer un budget conséquent à la recherche de nouveaux talents qualifiés. En optant pour la cooptation, vous réalisez des économies sur les honoraires destinés aux cabinets de recrutement et sur la publication des offres d’emploi tout en obtenant des candidatures qualifiées à moindre coût.

Une source de qualité

La cooptation apporte un recrutement plus qualitatif. En effet, les coopteurs ne prendront pas le risque d’affecter leur réputation en recommandant des personnes peu fiables ou peu qualifiées pour le poste. Il y a fort à parier qu’ils se seront assurés en amont de la pertinence du profil avec le poste à pourvoir. Ainsi, vous augmentez vos chances de trouver des collaborateurs proches de vos valeurs puisqu’ils sont recommandés par vos propres salariés.

Une garantie d’efficacité

Au lieu de passer du temps à trier des centaines de CV plus farfelus les uns que les autres, vous consacrez plus de temps à recevoir les candidats présélectionnés. Ils vous sont servis sur un plateau, vous n’avez plus qu’à vous entretenir avec ces derniers. Vous augmentez alors vos chances de sélectionner le bon candidat.

Un gage de rareté

Avec la cooptation, vous augmentez vos chances de trouver des profils qualifiés et pénuriques. Vous atteignez ainsi un vivier de candidats plus difficile à atteindre, qui dispose de réelles compétences, avec parfois des parcours atypiques.

Un certificat de rapidité

Passer par votre réseau de collaborateurs vous fait gagner un temps considérable. Alors qu’il faut 8 à 10 semaines en passant par un cabinet de recrutement classique, 2 à 3 semaines suffisent pour vous constituer une short-list de candidats pertinents en cooptant.

Un garant de votre marque employeur

La cooptation est un levier fort pour développer votre marque employeur. Le coopteur devient l’ambassadeur de votre marque employeur auprès de son réseau. Vous développez ainsi son sentiment d’appartenance en lui faisant confiance dans votre recrutement.

 

Favorisez la cooptation au sein de votre entreprise

Vous soupçonnez vos collaborateurs d’être capables de dénicher la perle rare parmi leurs contacts ? Alors, encouragez-les à vous donner un coup de main !

Communiquez sur votre programme de cooptation

Vous devez fixer les règles de votre programme de cooptation : ses modalités, les récompenses éventuelles… et les communiquer à vos salariés. Soyez clair sur les postes à pourvoir pour bien cadrer votre besoin et maximiser vos chances de recevoir des CV correspondant à votre besoin.

Mettez en place un système de récompenses attrayant

Si vous souhaitez des résultats, vous devez motiver vos équipes à participer au programme de cooptation. Vous pouvez leur proposer des avantages en nature comme des bons d’achat, des voyages… Ou leur verser une prime de cooptation dont le montant peut varier. Chez Capgemini par exemple, elle est de 2000 euros pour un candidat avec plus de 2 ans d’expérience. Elle est généralement versée à la fin de la période d’essai, lorsque le candidat recommandé est embauché.

Ce système permet de renforcer et de valoriser l’implication de vos salariés dans le processus de recrutement tout en optimisant les investissements RH.

 

Les limites de la cooptation

Tout n’est pas tout beau, tout rose ! La cooptation a certaines limites.

Des acteurs incertains

Vos collaborateurs ne sont pas spécialisés dans le recrutement et pour la plupart ils n’y connaissent rien. Alors, rien ne vous garantit qu’ils soient objectifs dans la sélection de candidats au sein de leurs réseaux.

Le copinage

Le copinage peut engendrer un phénomène de clonage si la cooptation est dirigée vers des profils similaires à ceux des salariés déjà présents au sein de l’entreprise. En effet, les personnes d’un même réseau ont bien souvent les mêmes compétences. Mais si elle est utilisée à bon escient, elle sera source de diversité.

Le piston

Il est parfois difficile de mettre de côté l’affectif. Aucun traitement de faveur ne doit être instauré car tous les candidats, qu’ils soient cooptés ou non, doivent être traités de la même manière.

 

La cooptation fait partie intégrante des stratégies de recrutement utilisées par les recruteurs. Les employés deviennent de véritables ambassadeurs et relais d’opportunités grâce aux réseaux sociaux. Cette pratique possède de nombreux atouts et quelques limites qu’il est nécessaire de prendre en compte.