fbpx
recrutement-jeu-7-erreurs-eviter-Hippolyte-RH-Blog

Comme vous le savez, le recrutement est devenu un enjeu crucial pour les entreprises. Choisir le mauvais candidat peut impacter la pérennité de votre structure. Baisse de productivité, mauvaise ambiance de travail, tensions entre les équipes, pertes d’opportunités… Les conséquences d’une mauvaise erreur de casting sont nombreuses. Pour y faire face, Hippolyte RH vous liste les 7 erreurs de recrutement les plus récurrentes !

 

Recrutement : vous précipitez et recrutez dans l’urgence

Recruter seulement quand le besoin se fait sentir n’est pas une bonne stratégie. En effet, l’erreur la plus classique commise par les entreprises est de recruter un candidat dans la précipitation. Un collaborateur qui décide soudainement de quitter l’entreprise, un salarié parti en congé maladie, un pic d’activité… Recruter une nouvelle recrue à la hâte comporte des risques ! Pour ne pas être surpris face à ce genre de situations, vous devez avoir de côté un pipeline de candidats. Une CVthèque peut se construit facilement en exploitant activement et régulièrement les réseaux sociaux.

 

N’avoir qu’une vague idée de votre besoin

En plus de devoir anticiper la situation, vous devez prendre un minimum de recul pour recruter le bon profil. Qu’il s’agisse d’une création de poste ou d’un remplacement, il n’est pas simple de trouver la bonne personne. Pour ne pas recevoir des centaines de CV à l’opposé de vos besoins, vous devez avoir une idée très précise du profil type de votre candidat idéal : compétences, expérience, personnalité, valeurs… N’hésitez-pas à faire le point sur les missions à réaliser et les compétences nécessaires pour le poste à pourvoir avec le reste de l’équipe.

 

Recrutement : Choisir un CV et non une personnalité

Bien que le CV semble important, il peut s’avérer trompeur. En effet, bon nombre de candidats l’enjolive afin d’augmenter leurs chances de décrocher un entretien d’embauche. Paraître comme le candidat parfait est simple dans la mesure où votre offre d’emploi contient la description du profil idéal, les mots-clés pertinents… Vous ne pouvez donc pas vous faire une idée précise du candidat sur la base de son CV. La valeur du candidat se reflétera en entretien. En effet, ses diplômes ne traduisent en rien son ambition et sa motivation. Recruter en s’appuyant uniquement sur le CV, c’est oublié la personnalité du candidat. Le candidat idéal est celui qui possède le mélange idéal entre compétences techniques et relationnelles.

 

Ne pas vérifier les références des candidats lors du recrutement

En tant que recruteur, vous avez le devoir de vérifier les références du candidat. Soyez vigilant à l’égard des informations délivrées. Pour vérifier leurs exactitudes, n’hésitez pas à faire un petit tour sur Linkedin ou Viadéo, voire même passer un petit coup de fil à ses anciens employeurs. En vérifiant les expériences professionnelles et diplômes acquis par le candidat, vous diminuerez vos coûts de recrutement et les risques de vous tromper.

 

Faire votre choix sur la base d’un seul entretien

De nombreuses commandes sont en attente et vous devez à tout prix recruter rapidement ? Plutôt que de choisir le premier venu, prenez le temps de rencontrer plusieurs candidats ! Si vous manquez de temps, privilégiez les entretiens téléphoniques dans un premier temps. Ainsi, un premier tri sera effectué et vous ne rencontrerez que les candidats qui semblent correspondre au poste convoité. N’hésitez-pas à demander à d’autres membres de l’équipe de vous rejoindre pour recueillir leurs feedbacks. Et si une candidature sort nettement du lot, ne vous contentez pas d’un unique entretien. Entretien physique, vidéo… les solutions sont multiples.

 

Posez les mauvaises questions

Pour cerner la personnalité de vos candidats, vous devez avoir préparé votre entretien en amont. Ce dernier vous permettra de vous faire une idée réelle du candidat, d’évaluer ses compétences et sa personnalité. Servez-vous de votre fiche de poste comme fil conducteur afin de ne rien oublier. C’est en préparant vos questions, que vous arriverez à déstabiliser le candidat le jour J. N’hésitez-pas à surligner sur son CV, les points qui suscitent votre interrogation. Privilégiez les questions ouvertes en commençant par : quand, comment, où, pourquoi… Ainsi, vous donnerez l’occasion à vos candidats de réfléchir. Optez plutôt pour des questions originales pour éviter les réponses préparées et stéréotypées.

 

Ne pas vérifier l’exactitude des compétences

Pour être sûr que le candidat corresponde au poste à pourvoir, rien de mieux qu’une mise en situation. Les finalités sont multiples : déterminer son ouverture d’esprit, connaître ses réactions face à une situation donnée… Même si vous devez gérer d’autres contraintes, ne négligez pas cette étape ! Vérifier le savoir-faire opérationnel de votre futur collaborateur est essentiel.

 

Ne croyez pas qu’un processus de recrutement s’arrête dès l’embauche d’un salarié. L’intégration d’une nouvelle recrue fait partie intégrante de ce processus.