fbpx
astuces-cerner-developper-soft-skills-Hippolyte-RH-Blog

Pendant de nombreuses années, le terme de compétence se limitait uniquement au savoir-faire de manière générale. Aujourd’hui, le savoir-faire, aussi appelé « hard skill » ne suffit plus pour être performant. Le savoir-être, autrement dit les « soft skills », a également son rôle à jouer ! Hippolyte RH vous livre ses astuces pour cerner et développer les soft skills de vos collaborateurs !

 

Identifiez les soft skills de vos candidats, compliqué, dites-moi ? Et bien pas tant que ça !

La flexibilité, l’adaptabilité, l’esprit d’équipe, l’empathie, la résolution de problèmes complexe, la créativité, le sens de l’organisation… la liste des soft skills à la mode est longue ! Mais, il ne suffit pas de les connaître sur le bout des doigts, l’enjeu réside dans le fait de les identifier ! Voici quelques astuces pour les déceler.

Cernez les soft skills dès l’entretien d’embauche

En entretien d’embauche, il n’est pas simple de cerner la personnalité des candidats. Pour les découvrir sous un nouvel angle, orientez-les vers des questions décalées. Bannissez les questions banales du type « Quels sont vos qualités et vos défauts ? ». Raisonnez plutôt en termes de compétences et ne vous limitez pas uniquement aux expériences professionnelles.

Les traits de caractère et attitudes des candidats sont cruciaux. Alors, interrogez-les plutôt sur leurs ambitions, ce qui leur plaît dans ce métier… Privilégiez plutôt les questions d’ordre émotionnel afin de confirmer ou non votre feeling. Vous vous rendrez compte très rapidement des réactions et du langage corporel du candidat. Ainsi, vous saurez si le candidat possède ou non les soft skills clés pour le poste en question.

Rencontrez le candidat dans un cadre informel

Qu’il s’agisse d’un événement ou d’un échange dans le bar du coin, rencontrer un candidat dans un cadre informel fait tomber les masques. Les barrières de l’entretien d’embauche classiques sont supprimées et le candidat est plus ouvert à la discussion. En échangeant dans un univers décontracté, il sera plus facile pour vous d’évaluer sa personnalité. Est-ce quelqu’un de réservé ou est-il plutôt avenant ? Ainsi, vous analyserez en live les soft skills du candidat !

Proposez un test de recrutement

Les tests de recrutement permettent de collecter des informations sur la personnalité du candidat, sur son comportement dans le milieu professionnel, sur ses compétences techniques… Si vous souhaitez en savoir plus sur les soft skills de vos candidats, tournez-vous vers les tests de personnalité. Ces derniers permettent d’identifier les tendances de comportements.

Terminez par une mise en situation

Rien de tel qu’une mise en situation pour vous rendre compte du comportement du candidat et déterminer s’il peut matcher avec votre entreprise. Une multitude d’exercices sont envisageables comme les espaces games, les jeux de pistes ou encore les hackhatons. Les candidats auront pour mission de résoudre des énigmes tout en faisant preuve d’écoute, d’entraide et d’esprit d’équipe : des qualités de plus en plus prisées ! Ainsi, vous identifierez la personnalité du candidat : est-il plutôt leader, créatif ou inventif ?

 

Développez les soft skills de vos collaborateurs en poste !

Une fois dans l’entreprise, il est important de préserver et de développer les soft skills de vos collaborateurs. Plus épanouis et plus performants, vos salariés seront capables d’appréhender les situations difficiles et de répondre présent quand vous aurez besoin d’eux. Voici quelques astuces pour favoriser ce développement.

Évitez de leur donner des tâches routinières

Pour que vos collaborateurs s’épanouissent dans votre entreprise, confiez-leur des tâches variées. Ainsi, ils pourront développer ou approfondir leurs compétences. Si un de vos collaborateurs manque de confiance en lui, proposez-lui de prendre la parole en public devant ses collègues ou d’animer une réunion par exemple.

Donnez-leur des responsabilités

Ne soyez pas sur le dos de vos collaborateurs. Donnez-leur des responsabilités et laissez-les être autonome. Ainsi, ils auront plus souvent l’occasion de développer leurs soft skills. Par exemple, si vous souhaitez développer l’esprit d’équipe d’un de vos collaborateurs, faites-le travailler en groupe pendant une semaine sur un projet déterminé.

Favorisez les formations professionnelles

Si certaines compétences sont innées, certaines s’apprennent avec le temps. De nombreuses formations aux soft skills existent, comme par exemple « Mieux communiquer en public » organisé par l’Orange Campus de Paris. En incitant vos collaborateurs à être formés et coachés selon leurs besoins et envies, vous leur montrerez à quel point ils sont importants pour vous. Leurs nouvelles connaissances seront bénéfiques à leur épanouissement ainsi qu’à votre entreprise.

 

Les soft skills sont des compétences que chacun doit continuer de développer. Il n’existe pas de technique miraculeuse pour les développer. La solution réside dans une multitude d’initiatives répétées dans le temps et dans tous les aspects du travail.