fbpx
manager-rouage-entreprise-Hippolyte-RH-Blog

Le Responsable des Ressources Humaines n’est plus le seul maître à bord en matière de recrutement, le manager a également son rôle à jouer. Aujourd’hui, nous parlons de « recrutement collaboratif ». Ce dernier réunit les différents acteurs de l’entreprise lors du processus de recrutement afin d’associer les connaissances des recruteurs aux connaissances opérationnelles des employés et managers. Hippolyte RH vous en dit plus sur son importance au sein des processus RH !  

 

La relation étroite entre manager et RH

Les méthodes de travail se transforment ainsi que les relations professionnelles et hiérarchiques entre les individus. Chargé d’encadrer les équipes, le manager est à la fois en lien direct avec la direction et les salariés. Dans de nombreuses entreprises, la hiérarchie classique entre manager et employé est moins cloisonnée. De même, la fonction RH se partage de plus en plus avec les managers.

Souvent appelé au front lorsqu’il s’agit de recruter de nouveaux éléments, le manager est le plus à même de déterminer si le profil du candidat correspond au poste à pourvoir. Outre le recrutement, en tant que pilier de l’organisation, le manager intervient également sur les questions de la rémunération, la formation, la gestion des compétences, l’intégration… Un manager possède donc à la fois une expertise RH combinée à des compétences de gestion opérationnelle. Pour que cette relation fonctionne sur le long terme, managers et RH doivent travailler conjointement. La communication doit être transparente entre les deux entités et les rôles clairement définis.

 

Le rôle du manager RH

#1 Assurer un rôle social

Le manager a plusieurs casquettes : psy, coach… Quel que soit son appellation, il joue un rôle central dans l’équilibre social de l’entreprise. Garant du bien-être au travail de ses équipes, il doit s’assurer de leur épanouissement personnel. Son rôle va être de faire adhérer les salariés aux valeurs portées par l’entreprise et à sa culture.

 

#2 L’écoute et l’empathie

Le manager doit se montrer à l’écoute de son équipe pour identifier et comprendre les points de tensions susceptibles de perturber le bon fonctionnement de l’entreprise. L’empathie doit être l’une des qualités du manager afin de jauger certaines situations et de les régler. L’écoute et l’empathie sont nécessaires pour faire travailler ensemble des collaborateurs d’âges différents afin d’en tirer le meilleur.

 

#3 Être visionnaire

Le manager doit pouvoir instaurer des processus efficients de veille et de traitement de l’information pour que l’entreprise puisse anticiper : les évolutions légales et réglementaires, les transformations de l’organisation du travail, les mutations des postes…

 

#4 Redistribuer les cartes

Le manager doit réussir à se positionner par rapport aux Ressources Humaines. Il doit trouver la juste frontière entre les activités qui relèvent des RH et celles qui relèvent de ses missions. Prenons l’exemple du recrutement. Bien qu’il s’agisse d’un domaine purement RH, le manager doit être en mesure de mener un entretien de recrutement, notamment pour les aspects plus techniques du métier. Ainsi, il doit développer son degré d’analyse et son sens critique afin d’optimiser ses chances de recruter le candidat idéal.

 

#5 L’apprentissage continu des collaborateurs

Le manager a pour rôle de détecter et favoriser le développement des compétences et la gestion de talents par le biais de la formation. Il doit accompagner quotidiennement ses équipes et faire progresser ses collaborateurs de façon continue.

 

Le manager est le rouage de votre organisation et son rôle est multiple. Vous devez l’accompagner dans son évolution afin qu’il devienne un atout pour votre entreprise et pour vos collaborateurs.