Oser-recruter-profil-atypique-Hippolyte-RH-Blog

Face à l’évolution des technologies et l’obsolescence des compétences, les entreprises doivent faire face à une pénurie de talents et doivent se tourner vers un nouveau type de profil. Nous savons qu’en 2030, la majorité des emplois actuels n’existeront plus. D’où l’intérêt pour les entreprises, de recruter de nouveaux profils habitués aux changements. Hippolyte vous en dit plus sur les profils atypiques !

 

Qu’est-ce qu’un profil atypique ?

Il s’agit d’un profil différent, qui sort de l’ordinaire. Une personne est qualifiée d’atypique en raison de son parcours, de ses compétences ou de sa personnalité. Les profils atypiques ne sont pas forcément ceux ayant un parcours tumultueux. Ils sont surtout présents dans des structures souples, à taille humaine comme les TPE/PME où leur adaptabilité et leur polyvalence sont particulièrement appréciées. Aujourd’hui, seulement quelques secteurs se sont ouverts à ce type de profil, comme l’informatique, la distribution, la restauration…

 

Comment repérer un profil atypique ?

Pour repérer un profil atypique, vous devez prêter attention à différents éléments sur le CV. En effet, plusieurs profils se démarquent des autres :

  • Les autodidactes : ces individus sont facilement repérables. Ils apprennent beaucoup par eux-mêmes, ils fonctionnent par passion et sont incompatibles avec le système scolaire.
  • Les multi-diplômés : ils disposent de nombreux diplômes dans des domaines différents. Ils ont une grande capacité d’investissement et une énergie redoutable. Ce sont de véritables passionnés.
  • Les entrepreneurs dans l’âme : ce sont ceux qui ont déjà monté plusieurs entreprises et qui aiment innover.
  • Les grands voyageurs : qui concernent ceux qui ont parcouru le monde à la recherche de sens et de buts.

 

Misez sur les soft skills et oubliez les hard skills

Pour ne pas passer à côté d’un profil atypique, vous devez raisonner en termes de compétence et ne pas vous spécifiez uniquement sur les expériences professionnelles. Faites preuve d’ouverture d’esprit et séparez les critères essentiels des critères souhaitables.

Regardez plutôt ce que le collaborateur peut vous apporter dans le futur, sa personnalité et ses motivations. Misez sur le savoir-être plutôt que sur les compétences techniques. Les soft skills seront les seules compétences qui à l’avenir, ne seront pas robotisées. Assurez-vous donc qu’il possède certaines capacités cognitives telles que la capacité à s’adapter, à apprendre…

 

Les points forts d’un profil atypique

Les profils atypiques sont tous différents, mais certains éléments semblent se répéter. Les profils atypiques ont généralement une très bonne culture générale car ils s’intéressent à beaucoup de choses différentes. Ils souhaitent avoir des responsabilités et s’occuper de missions importantes tout en étant autonome. En effet, ils sont capables d’effectuer de nombreuses tâches différentes grâce à leur capacité d’apprentissage.

Mais ce qui les caractérise davantage c’est leur capacité à s’adapter au contexte dans lequel ils évoluent ainsi que leur motivation et énergie dans tout ce qu’ils entreprennent. Grâce à leur regard extérieur, ils peuvent apporter une dynamique nouvelle à votre entreprise et fédérer vos équipes.

 

Sachez qu’un profil atypique ne correspondra pas forcément à l’idée que vous avez du profil-type de collaborateur idéal. Mais, vous êtes capable de faire quelque chose que les robots ne savent pas faire : apprendre à les connaitre. Alors, donnez-leur une chance en entretien !