ARTICLE

Pourquoi le métavers séduit-il les recruteurs ?

15/11/2022

Le métavers fait couler beaucoup d’encre. Les points de vue sur cet univers virtuel et immersif divergent. Bien qu’il soit présenté comme le pivot de l’internet du futur, le métavers n’en est qu’à ses balbutiements et pourtant il semble déjà séduire certaines entreprises qui peinent à recruter et qui voient en lui un nouveau canal de prédilection. 

Côté candidat, la magie opère car, selon une enquête IFOP pour Hippolyterh, 69% des 18/24 ans seraient prêts à participer à une opération de recrutement effectuée dans le métavers. Mais en définitive, ce sont les actifs en recherche d’emploi qui sont les plus intéressés avec 84% d’entre eux qui se projettent dans ce nouvel outil de recrutement.

 

Le métavers, le plus grand vivier de talents au monde

Avec la Covid, les modes d’interaction entre les recruteurs et les candidats ont évolué.

L’arrivée du métavers, bien qu’il ne remplace pas le contact humain, pourrait à nouveau transformer l’essai. En effet, alors que la guerre des talents fait rage, le métavers doit être considéré comme une piste potentielle pour accompagner les enjeux de recrutement des entreprises. Sans aucune limite géographique, il pourrait vous permettre, à vous recruteurs, de vous affranchir des frontières et d’accéder à un vivier de talents international. Ainsi, le métavers démultiplierait l’accès aux candidats, aux profils divers et variés. Les entreprises qui miseront sur lui seront celles qui attireront les générations futures, les plus technophiles. Aussi le métavers promet de favoriser un recrutement plus inclusif. Représentés par des avatars, les candidats pourront s’affranchir, au moins dans un premier temps, des biais cognitifs de genre, d’âge, d’origine…

 

Le métavers, un nouveau souffle pour la marque employeur

Aujourd’hui, la marque employeur est un des piliers du marketing RH. Elle est un formidable levier d’attraction et de fidélisation des talents. Le recours au métavers vous donnerait l’opportunité de vous différencier en proposant une expérience innovante et immersive, et ce dès le recrutement. Cet univers virtuel pourrait être l’occasion de créer des journées portes ouvertes dans un Digital Office imaginé par vos équipes. Le métavers s’installe dans l’imaginaire des actifs et la possibilité de découvrir un métier en étant immergé dans l’univers professionnel séduit plus d’un actif sur deux (51%).

D’autre part, pour les entreprises dont les collaborateurs sont dispersés sur le territoire national ou international, le métavers rendrait possible la création d'onboarding, de séminaires et/ou de formations à distance, ce qui faciliterait les relations inter-équipes et vous permettrait de transmettre des compétences à vos équipes dans des univers aussi réalistes que sécurisés. Autre point important, cet espace virtuel sera un formidable outil pour le développement de l’employee advocacy avec vos collaborateurs.

 

Le métavers, pour tester les compétences métiers

Si l’entretien reste un moment très humain néanmoins il n’est pas impossible que le métavers vous permette à l’avenir de tester les hard et soft skills d’un candidat en les mettant en situation. Ainsi les candidats simuleraient des gestes professionnels, l'occasion pour les recruteurs de mieux appréhender les talents en situation. Le métavers appuierait alors les étapes d’assessment sans pour autant toutes les remplacer.

Il faut voir dans le métavers un outil qui permettra aux entreprises d’établir de nouvelles stratégies de recrutement. Pour une entreprise être pionnière en la matière sera sans nul doute un atout majeur et fera inévitablement la différence sur un marché en tension.