fbpx
5-tips-analyser-v1-CV-MY-ROCKET-Blog

Bien que difficile, l’analyse des CV est une étape importante dans le processus de recrutement. En effet, cette première lecture permet de repérer les candidats intéressants et de laisser de côté les candidatures moins pertinentes. Mais parfois, il faut s’avoir lire entre les lignes ! Hippolyte RH vous donne quelques astuces pour analyser vos CV rapidement et efficacement.

 

1- CV : Ayez vos critères de sélection en tête

Pour effectuer une sélection pertinente de CV, appuyez-vous uniquement sur les critères de sélection établis avant de lancer votre recrutement. Utilisez des critères objectifs comme le nombre d’années d’expérience, les langues, les connaissances techniques indispensables… S’il existe des discordances entre le profil du candidat et celui recherché, ne donnez pas suite à sa candidature. Mais si vous pensez que son intérêt pour le poste peut contrebalancer une formation académique incomplète ou un manque d’expérience, pourquoi ne pas le recevoir en entretien ?

 

2- Faites une pause sur le résumé du candidat

Avant de vous tourner vers l’expérience du candidat, arrêtez-vous d’abord sur son résumé. Un CV de qualité contient généralement une courte présentation du postulant. C’est l’occasion pour vous d’en découvrir plus sur ses compétences et motivations.

Montrez-vous vigilant quant aux termes employés par le candidat. L’utilisation de mots-clés à outrance doit susciter certaines interrogations. A-t-il utilisé les mots-clés présents dans l’offre d’emploi de façon à correspondre au poste proposé ? Maitrise-t-il réellement ces compétences ? Vous remarquerez très facilement le manque d’honnêteté de la part du candidat, notamment si ces mots-clés ne sont pas présents dans le résumé de ses expériences professionnelles. Assurez-vous également qu’il n’ait pas eu recours à un modèle de CV standard avec une description passe-partout.

 

3- Passez du temps sur l’expérience du candidat

Il est maintenant temps de jeter un coup d’œil sur le parcours professionnel du talent et sur sa cohérence. Y-a-t-il un lien entre ses différentes expériences ? A-t-il eu des périodes d’inactivité ? Combien de postes a-t-il occupé ? Pendant combien de temps ? Est-il stable ? Quelles sont ses principales missions ? Autant d’informations qui vous permettent d’en savoir plus sur le sérieux et la motivation du candidat.

Attardez-vous plus spécifiquement sur le dernier poste occupé. Vous déterminerez ainsi si les missions que le candidat occupait hier sont en rapport avec celles que vous lui donnerez demain. Enfin, si vous disposez des coordonnées de ces anciens employeurs, n’hésitez-pas à les contacter si vous avez certains doutes. Vous n’êtes pas à l’abri d’un CV trompeur, alors mieux vaut tirer ça au clair rapidement.

 

4- Appuyez-vous sur les KPI : les indicateurs clés de performance

Y-a-t-il au sein de son CV des informations concrètes et chiffrées qui justifient son expérience ? L’utilisation d’indicateurs clés de performance illustre le niveau de responsabilité du candidat et de ses réalisations. S’il s’exprime en termes de CA, de résultats… c’est bon signe !

 

5- Montrez-vous vigilant quant aux compétences

Les soft skills, hard skills, mad skills… il n’est pas simple de les identifier et de les mesurer. Les compétences sont souvent présentes dans un encart spécial et illustrées par une forme de notation. Elles restent subjectives. En effet, certains talents se valorisent plus que d’autres, ce qui rend l’évaluation difficile. Elle ne vous permet donc pas d’évaluer de façon certaine la plus-value du candidat. Il n’existe pas de techniques magiques pour évaluer les compétences des candidats, mis à part lors de l’entretien d’embauche.

Enfin, intéressez-vous à ses centres d’intérêts : A-t-il l’esprit d’équipe ? S’intègre-t-il facilement ? Est-il de nature créative ? Ainsi, vous aurez quelques pistes pour cerner la personnalité du candidat.

 

Pour analyser correctement les CV de vos candidats, vous devez être attentif aux détails. En effet, une précision peut faire pencher la balance en faveur du candidat et inversement.